La Roche d’Oëtre

61430 St Philbert/Orne

Tél. : 02.31.59.13.13
Fax : 02.31.59.13.14
E-mail : roche-doetre@wanadoo.fr

Accueil du site > Découvrir > Patrimoine géologique

Patrimoine géologique

Du haut du belvédère des Roches d’Oëtre, s’offre un vaste point de vue sur des gorges sauvages qui surprennent dans cette région. C’est à la plus vieille chaîne de montagnes de France, le Massif Armoricain, que l’on doit cette "curiosité naturelle" : un à-pic de 118 mètres dominant les gorges de la Rouvre.

Il s’agit bien de montagne car les terrains ont été plissés par deux fois dans cette région : tout d’abord il y a 560 millions d’années (chaîne cadomienne) ; puis à nouveau, il y a 345 millions d’années (chaîne varisque). Mais l’érosion a presque "gommé", tour à tour, ces deux montagnes colossales, à l’origine certainement aussi hautes que les Alpes ! On trouve à mi-pente, en descendant à la Rouvre, les racines "superposées" de ces 2 géants terrassés : des plis plus récents, constitués de poudingue pourpré (roche constituée de sables et graviers de quartz) reposent sur du granite.

Dans un passé beaucoup plus proche de nous (100 000 à 10 000 ans avant nos jours), un climat froid, de type périglaciaire, envahit nos régions. C’est dans ces ambiances "glaciales" que la Rouvre a taillé sa vallée dans le plateau ... vallée démesurée car la rivière disposait alors d’énormes stocks d’eau à charrier, surtout pendant les débâcles, déplaçant avec eux de gigantesques boules de granite.

Depuis, cet affluent de l’Orne a vu son débit largement décroître au point que sa vallée paraisse aujourd’hui démesurée et offre aux nombreux visiteurs de ce haut lieu de la "Suisse Normande", une plongée visuelle saisissante depuis les corniches d’Oëtre.